La première église de Saint Euphraise fut la Chapelle Saint Lié, en commun avec Jouy et Villedommange.

 

Quelques siècles plus tard, ces deux villages voulurent leur propre sanctuaire.

 

Il n'est pas impossible que, dans cette mouvance, Saint Euphraise et Clairizet (la dénomination actuelle date de 1844 mais ce sont, à l'origine, deux villages distincts) ait elle-même édifié sa propre église.

 

Avant la première guerre, on pouvait parler de l'église en ces termes : "... avec son vieux clocher roman "tapissé de lierre", son portail (du XIIe), un joli vitrail du XVIe dédié à  Ste Barbe et des inscriptions relatives à  des lignées militaires comme celle des Le Vergeur".

 

Malheureusement, l'église a été entièrement détruite par les bombardements de 1918. Sa reconstruction s'est achevée en 1928.

 

Il demeure une cloche d'origine.

 

L'église est dédiée à  St Sylvestre.

 

Le coq qui orne le clocher a été changé en 1985, son prédécesseur était criblé de balles et ne remplissait plus ses fonctions de M. Météo.

 

 

Le saviez-vous ?

 

Il existe à Poreč, en Croatie (Istrie) une basilique édifiée entre 543 et 554 par Saint Euphrase, évêque de la ville. Un véritable trésor de l'art Byzantin classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

    


à droite l'évêque Euphrase présentant une maquette de la Basilique.